Tendances dating à connaître
Shutterstock

Faire des rencontres semble de plus en plus difficile à l’ère d’Internet. Car s’il est plus facile de rencontrer des gens, il est aussi plus rapide de les oublier. Vous connaissez le ghosting ? Cette tendance négative est loin d’être la seule dont il faut se méfier. Voici 14 tendances dating à connaître avant de sortir avec des Anglophones…

Vous étudiez à l’étranger ? Vous vivez dans un pays anglophone ? Ou vous avez “matché” avec un Anglophone sur une application de rencontres ? Il y a de nombreuses façons de commencer une belle histoire avec quelqu’un. Et encore plus de façons que cette histoire se termine. C’est un peu triste, mais certaines tendances dating négatives semblent être apparues depuis l’arrivée des rencontres en ligne. Ghosting, benching, etc. Avez-vous entendu parler de ces termes ?

Ghosting

C’est sûrement l’une des tendances dating que l’on connaît le plus. Cela vient du mot “ghost” (fantôme), et signifie que l’on disparaît après un ou plusieurs rendez-vous. C’est une façon très lâche de quitter quelqu’un, mais certaines personnes ne semblent même pas vouloir prendre le temps d’un face à face ou d’un coup de fil.

Caspering

Les tendances dating comme le ghosting et caspering
Shutterstock

Voici la version plus amicale du ghosting, ou en tout cas une version qui est censée être moins difficile à vivre. Il s’agit d’être honnête sur ces sentiments, expliquer pourquoi ça ne marche pas, avant de disparaître de la vie de l’autre personne. Finalement, c’est une “tendance” qui est souvent utilisée…

Slow Fade

Si vous souhaitez quitter l’autre personne, il est aussi possible de le faire petit à petit et de manière passive. Le “slow fade”, c’est le fait d’envoyer moins de messages, de proposer moins de rendez-vous, puis de se voir de moins en moins. S’en suit une petite explication de rupture, ou… un ghosting.

Roaching

Ce terme dating vient du mot “cockroach” (cafard). Vous vous demandez pourquoi ? Généralement, quand vous voyez un cafard se promener, des dizaines d’autres insectes se trouvent à proximité. Dans un début de relation, faire du roaching signifie que l’on cache ses autres partenaires à la personne que l’on fréquente. Ce qui est différent de voir plusieurs personnes à la fois jusqu’à la fameuse discussion d’exclusivité. Non, ici on fait mine d’être exclusif, tout en multipliant les autres rencontres. Pas très honnête.

Thirst Trap

Difficile de parler de séduction et de rencontres “modernes” sans parler de réseaux sociaux. Et bien justement, faire un “thirst trap”, cela veut dire poster une photo de soi à son avantage, dans l’espoir que cela attire l’attention de son “crush”. Ou d’un potentiel prétendant. Donc si vous voyez quelqu’un exhiber une photo de son nouveau sac, tout en mettant en avant ses abdos, c’est peut-être un “thirst trap”.

Cuffing Season

Les tendances dating comme la cuffing season
Shutterstock

Les feuilles d’automne tombent et les températures rafraîchissent ? On arrive à la “cuffing season”, ou saison des menottes si on traduit mot pour mot. Cela fait peur ? Il s’agit en fait de la saison durant laquelle les célibataires cherchent à tout prix une relation stable pour pouvoir passer un hiver au chaud. Relaxer dans le canapé, sous un plaid et devant un film, tout ça avec un ou une partenaire. C’est tellement mieux, non ?

Daterview

Ce terme vient de la combinaison entre “date” et “interview”. Si votre premier rendez-vous ressemble plus à un entretien d’embauche qu’à une soirée romantique, c’est un daterview. Si votre date pose plus de questions qu’un policier pendant une interrogation, vous vivez un daterview.

Pocketing

Vous voyez quelqu’un depuis plusieurs semaines (voire plusieurs mois), mais vous n’avez rencontré aucun de ses amis ou membres de sa famille ? Soit il est très solitaire, soit vous êtes victime de “pocketing”. C’est une façon de garder quelqu’un sous le coude (ou dans sa poche, “pocket” en anglais) jusqu’à ce qu’on sache si on veut quelque chose de sérieux.

Benching

Si vous avez l’impression que votre fréquentation propose moins de rendez-vous, tout en continuant à vous parler sur les réseaux sociaux, il est temps de vous poser des questions. Cette personne est-elle trop occupée, ou essaie-t-elle de faire du “benching” ? C’est-à-dire qu’elle mettrait une de ses relations de côté pour mieux investir dans une autre relation. Le “benching”, c’est être mis sur le banc (“bench”) de touche…

Haunting

Les tendances dating dont vous devriez vous méfier
Shutterstock

C’est drôle, telle personne vous a ghosté il y a quelques mois, mais vous la voyez encore régulièrement passer sur vos réseaux sociaux ? Quand une ancienne relation se met à liker vos photos et regarder vos stories Instagram, on dit qu’elle est passée de “ghosting” à “haunting”.

Orbiting

Sur le même principe que la tendance “haunting”, cette tendance désigne quelqu’un qui continue d’apparaître sur vos réseaux sociaux en aimant des photos (sur Instagram, Facebook, etc) ou en regardant vos stories. Mais contrairement à la tendance du “haunting”, l’orbiting concerne les personnes qui ont laissé passer ou mourir une possible histoire, et qui essaient de faire comprendre qu’elles sont encore intéressées.

Tuning

À ne pas confondre avec “benching” ! Ce terme désigne les personnes qui semblent être vagues ou détachées par rapport à votre relation, alors qu’elles sont pourtant très intéressées et attachées. Il est possible d’avoir du mal à exprimer ses sentiments… Mais rappelez-vous, la communication est très importante au sein d’un couple.

Catch and Release

Les tendances dating comme le catch and release
Shutterstock

On ne va pas se mentir, le principal problème des applications de rencontre, c’est la tendance de certaines personnes à passer d’une relation à l’autre, comme un jeu. C’est un peu ce que représente le terme de “catch and release” : une fois que le jeu de la drague est terminé et que la personne semble intéressée (voire, est tombée sous le charme), le dragueur passe à quelqu’un d’autre.

The Lemming

Avez-vous déjà vu un “lemming”, ou petit rongeur arctique ? Parce qu’on a un peu de mal à comprendre le rapport entre cette tendance dating et les petits rongeurs. En fait, si votre fréquentation se révèle être un lemming, cela veut dire qu’il vous laissera tomber dès que son ami redeviendra célibataire. Eh oui, il paraîtrait que lorsqu’un ami se met en couple, il est moins disponible pour ses autres amis. C’est triste, cela veut dire qu’un lemming se met en couple simplement pour s’occuper en attendant de retrouver ses amis ?

Téléchargez notre guide gratuit sur Global Lingua

En résumé, le « online dating » est plein de pièges… Mais ne perdons pas espoir ! Avez-vous déjà utilisé l’une de ces tendances dating ? Ou peut-être avez-vous été victime de ces tendances dating ? Une chose est sûre, on n’a pas fini d’inventer de nouveaux mots pour parler de l’évolution des relations amoureuses.