Petit déjeuner avec du french toast ou pain perdu
Unsplash

Les Anglais utilisent souvent des termes comprenant le mot « french », que ce soit en architecture, en cuisine ou en beauté. À croire que les Français ont inventé tout un tas de choses dont les anglophones sont friands ! Voici 10 mots anglais qui sonnent français, sans forcément l’être…

French vanilla

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi aux États-Unis, votre café à la vanille s’appelait « french vanilla », alors que la vanille ne pousse pas en France ? Ce terme vient en fait d’une technique française pour faire de la crème glacée à la vanille. Dans cette recette, on utilise une base aux œufs et à la crème, dite « crème anglaise ». Ironique, non ?

French dressing

Mots anglais contenant french comme french dressing
Pexels

Au restaurant, on vous demandera peut-être si vous voulez un « french dressing » sur votre salade. C’est en fait une vinaigrette réalisée avec des ingrédients « français », comme de l’huile, du vinaigre, des herbes et parfois un peu de moutarde. Mais attention, aux États-Unis, si vous demandez cette vinaigrette, on vous servira une sauce à base de ketchup. Rien à voir !

French press

En anglais, une cafetière à piston se dit « french press ». C’est un terme qui peut aussi être utilisé lorsque vous commandez un café. Et cette cafetière a bien été inventée en France.

French toast

Encore un terme emprunté au champ lexical de la nourriture ! Au Royaume-Uni ou aux États-Unis, « french toast » désigne du pain ou de la brioche trempée dans du lait et des œufs, puis cuit à la poêle avec du sucre et parfois, de la cannelle. Oui, c’est du pain perdu ! Mais vous aurez plus de mal à commander un « lost bread » lors d’un brunch.

French fries

French fries les mots anglais avec french dedans
Unsplash

C’est en Belgique que sont nées les fameuses frites si croustillantes et si appréciées dans le monde. Mais c’est Thomas Jefferson qui a amené ce plat aux États-Unis, en utilisant une recette française.

French dip

Si vous commandez un French Dip dans un restaurant américain, on vous amènera un sandwich au rôti de bœuf, à tremper dans un jus ou une sauce de viande, de la « gravy ». Vous n’en avez jamais entendu parler en France ? C’est normal, c’est une recette née à Los Angeles, même si selon la légende, l’inventeur est bien un Français, Philippe Mathieu. Si le sandwich s’appelle ainsi, c’est grâce au pain baguette utilisé dans la recette.

French horn

Il est peu probable que vous ayez à utiliser ce terme dans une conversation de tous les jours, puisque cela désigne un instrument de musique très particulier : le cor. Ceci dit, il s’agit bien d’une invention française que les Anglais appellent « french » pour le différencier des cors fabriqués en Allemagne ou en Autriche.

French manicure

Connaissez-vous la french manicure ?
Unsplash

Cette manucure consiste à utiliser une couleur neutre sur l’ongle, puis à peindre une ligne blanche au bord de l’ongle pour le faire paraître plus grand. C’est une technique qui a été inventée à Hollywood dans les années 1870, mais qui a pris son nom après avoir être devenue populaire dans les défilés de mode.

French braid

Ici encore, cette technique de tressage de cheveux, qui consiste à diviser la chevelure en trois parties depuis le sommet du crâne, puis à les tresser en descendant vers la nuque, n’a rien de français. Mais c’est une coiffure qui existe depuis des centaines d’années.

French door

En France, au 17e siècle, la mode était aux hautes fenêtres qui allaient jusqu’au sol, afin de laisser entrer le plus de lumière possible dans la maison. Aujourd’hui, on appelle ça une « porte-fenêtre », mais les Anglais lui ont donné le nom de « french door ».

Outre les mots anglais comprenant le terme « french », il existe aussi des mots anglais qui ressemblent aux mots français