Célébrer le Canadian Thanksgiving ou Action de grâce
Shutterstock

Vous avez sûrement déjà entendu parler de Thanksgiving aux États-Unis. Une fête controversée, pendant laquelle famille et amis se réunissent autour d’un bon repas. Mais saviez-vous qu’il existait un Canadian Thanksgiving que l’on fête plus tôt ? Pourquoi fête-t-on Thanksgiving en octobre au Canada ? Et cette fête a-t-elle la même signification ?

Aux États-Unis, pendant la période de Thanksgiving, tout le monde se prépare à vivre un long week-end en famille ou entre amis. Les Américains cuisinent toute la journée et servent des plats de Thanksgiving comme de la dinde, de la purée de patates douces et de la sauce aux canneberges.

Mais au Canada aussi, on profite de l’arrivée de l’automne pour se réunir… Sauf qu’on le fait plus tôt ! Généralement, le Canadian Thanksgiving (appelé Action de grâce) a lieu début ou mi-octobre. En 2019, l’Action de grâce tombe donc le lundi 14 octobre.

Fêter le Canadian Thanksgiving entre amis
Shuttersotck

Qu’est-ce que l’Action de grâce ?

À l’origine, ce sont les peuples autochtones en Amérique du Nord qui tenaient de gros festins pour remercier Dieu et lui demander de belles récoltes pour l’automne. De leur côté, les colons européens fêtaient la fin des récoltes automnales. C’est en 1578 qu’aurait été célébrée la première Action de grâce par Sir Martin Frobisher et son équipage, heureux d’être arrivés vivants en Amérique du Nord après leur traversée en mer.

En 1606, une série de festins (auxquels les Autochtones prennent part) sont organisés pour essayer de prévenir une épidémie de scorbut. On sait également que les citoyens d’Halifax ont commémoré la fin de la guerre de Sept Ans en 1763, avec le jour de l’Action de grâce. Une célébration qui est ensuite exportée dans les autres régions du Canada.

Le premier jour national de l’Action de grâce est organisé par les dirigeants du clergé protestant en 1859. Mais déjà, certains citoyens estiment que cela brouille la distinction entre l’Église et l’État. C’est finalement à partir du 6 novembre 1879 que l’Action de grâce devient une fête annuelle. Elle est alors considérée comme un congé civique plutôt qu’une fête religieuse. Le Canadian Thanksgiving a souvent changé de date et fut longtemps fêté en novembre, en même temps que son cousin américain.

Ce n’est que le 31 janvier 1957 que le Parlement fixe officiellement une date pour l’Action de grâce. Ce sera le deuxième lundi du mois d’octobre, soit “le jour où l’on rend grâce à Dieu Tout-Puissant pour les récoltes abondantes dont il bénit le Canada”. Vu l’hiver rigoureux que vivent les Canadiens, il semblait logique qu’une fête célébrant les récoltes soit plutôt organisée en octobre.

Fêter le Canadian Thanksgiving en famille
Shutterstock

Que mange-t-on pendant le Canadian Thanksgiving ?

Aujourd’hui, la fête de l’Action de grâce est surtout devenue une belle occasion de se rassembler en famille ou entre amis grâce au lundi férié. Au Québec, le long week-end est souvent vu comme la dernière occasion pour partir en chalet avant l’hiver. On se concentre donc surtout sur le fameux repas…

Les plats du Thanksgiving canadien ressemblent beaucoup à ceux du Thanksgiving américain. C’est logique, puisque le repas est censé être composé de produits locaux et de saisons. Au Canada, il est commun de manger un potage à la citrouille ou aux champignons, une dinde rôtie (ou un rôti de dinde farci), de la purée de patates douces, de la sauce aux canneberges et des légumes rôtis au four. En dessert, on propose des tartelettes au beurre, du crumble aux pommes et de la tarte à la citrouille.

Niveau boissons, les Canadiens dégustent de la bière, du cidre et du cidre chaud. Il peut aussi y avoir des boissons à base de canneberges, ou encore du chocolat chaud. Évidemment, chaque famille fête l’Action de grâce comme elle le souhaite, et de nombreuses recettes sont adaptées ou modernisées selon les envies.

Fêtez-vous le Canadian Thanksgiving, ou Action de grâce ? Quels sont vos plats préférés pendant cette période ? On vous souhaite de fêter un bon Thanksgiving canadien, comme une belle préparation avant le Thanksgiving américain.