Repas de Thanksgiving en famille
Shutterstock

Entre Halloween et Noël, on pense à tort qu’il ne se passe rien d’intéressant. Mais ça serait oublier Thanksgiving, ou l’Action de grâce américaine ! Organisée lors du quatrième jeudi de novembre, Thanksgiving est une fête qui permet aux Américains de se rassembler, d’être reconnaissants et surtout, de manger des quantités industrielles de nourriture et de dinde. Envie de fêter Thanksgiving comme les Américains ? On vous dit tout sur cette fête parfois controversée.

1Les origines de Thanksgiving

Shutterstock

À l’origine, Thanksgiving était une fête organisée pour célébrer la fin des récoltes, avant l’hiver. C’est une tradition qui existe depuis longtemps,et qui était observée bien avant la colonisation européenne de l’Amérique du Nord. Mais l’origine du Thanksgiving américain remonterait à 1621, quand les pèlerins de la colonie de Plymouth fêtèrent la bonne récolte passée, accompagnée des Amérindiens qui les avaient aidés à leur arrivée. En effet, une grande partie de la colonie périt du scorbut en débarquant du Mayflower, avant que les Amérindiens leur offrent de la nourriture et leur apprennent à chasser, pêcher et cultiver la terre. Ces célébrations continuèrent de manière plus ou moins régulière, jusqu’à ce que le président George Washington proclame le premier Thanksgiving Day en 1789.

Si aujourd’hui, la plupart des Américains pensent à Thanksgiving comme une façon de célébrer la survie des premiers colons et les valeurs qui les unirent aux Natifs le temps d’un repas, certains historiens pensent que l’origine de cette fête est beaucoup plus sanglante. En effet, certaines personnes estiment que Thanksgiving date de 1636, quand William Bradford, le gouverneur de la Baie de la colonie du Massachusetts, déclara plusieurs jours après une tuerie, qu’il s’agissait là d’un “jour de gratitude” remerciant Dieu que ses hommes aient éliminé pas moins de 700 hommes, femmes et enfants avant de décider que “dorénavant, ce jour sera un jour de fête et de remerciement pour la défaite des Pequots”.

2Comprendre l’ambiance de Thanksgiving

Shutterstock

Loin des polémiques, la version actuelle de Thanksgiving se concentre plutôt sur le fait de passer du temps en famille et d’être reconnaissant pour ce qu’on a : famille, amis, santé, joie, etc. Les Américains profitent de ce long week-end pour retourner dans leur famille ou réunir leurs amis autour d’un bon repas. Ils prennent le temps de se reposer et de passer du temps ensemble.

Le mot d’ordre, c’est donc de faire des activités tranquilles, mais toujours en famille ! Certains aiment passer du temps à décorer la maison ou à aller voir une parade de Thanksgiving, tandis que d’autres se rassemblent pour regarder un match sportif à la télévision. Thanksgiving est tellement ancrée dans la culture américaine que même les séries télévisées le célèbrent à travers des épisodes spéciaux. Certains épisodes de Thanksgiving sont devenus cultes, comme “A Deep-Fried Korean Thanksgiving” dans la saison 3 de “Gilmore Girls”, “Pangs” dans “Buffy contre les vampires”, “Slapsgiving” dans la saison 3 de “How I Met Your Mother”, ou encore “The One with All the Thanksgivings” quand Monica met une dinde sur sa tête dans la série culte “Friends” !

L'épisode de Friends sur Thanksgiving
NBC

Enfin, saviez-vous que la grâce présidentielle pouvait s’appliquer… pour une dinde ? Chaque année, le président des États-Unis reçoit une dinde à la Maison-Blanche, et la gracie devant son éleveur. Un geste symbolique qui peut paraître étrange quand on sait qu’en moyenne, près de 46 millions de dindes sont consommées par les Américains pour cette fête.

3Le repas de Thanksgiving

Shutterstock

Soyons honnêtes, si Thanksgiving est aussi attendue chaque année, c’est pour le repas gargantuesque qui l’accompagne ! Traditionnellement, le repas de l’Action de grâce comprend une dinde farcie et rôtie (bien que les pèlerins n’en aient pas mangé lors de leur arrivée en Amérique du Nord), une purée de pommes de terre, de la sauce aux canneberges ainsi que des légumes rôtis et des épis de maïs. Un bon repas de Thanksgiving met en valeur les légumes de saison. C’est pourquoi on peut aussi déguster une soupe de potiron en entrée, mais aussi une tarte à la citrouille en dessert, ainsi qu’une tarte aux pommes. Des classiques de la cuisine américaine !

Si vous cherchez des alternatives à la dinde, sachez qu’il est aussi possible de servir un filet de porc rôti à vos invités, ou bien un gros jambon rôti au four, délicieusement moelleux grâce à un glaçage au sirop d’érable ou aux canneberges.

Il est aussi normal de cuisiner plus que nécessaire ! Au fil des années, les restes de dinde ont fini par faire partie du folklore et les Américains les dégustent le lendemain dans des sandwichs froids, des soupes, etc.

Précédent