Les mots les plus difficiles à prononcer en anglais
Unsplash

Quand on apprend l’anglais, il ne faut pas seulement apprendre ses listes de vocabulaire et connaître les syntaxes de phrases à utiliser. Il faut aussi travailler sur sa prononciation et s’entraîner sur les mots difficiles à prononcer. Car même en étant parfaitement bilingue à l’écrit, vous risquez d’avoir des difficultés à vous faire comprendre par un natif si vous prononcez mal un mot…

Souvent, les mots les plus difficiles à prononcer sont ceux qui ressemblent à notre langue maternelle, car on aura envie de les prononcer comme on le ferait d’habitude. Pourtant, une association de lettres n’aura pas du tout le même son en français qu’en anglais.

Il faut aussi se méfier des sons « s », « th », « z », « ch », « sch » ou encore « sh » qui ont de subtiles différences de prononciation.

Mots anglais les plus difficiles à prononcer
Pexels

Anesthetize = donner un anesthésiant à quelqu’un.

Certes, c’est un mot utilisé plus souvent par des docteurs que par des individus lambda. Mais au cas où, on retiendra que la fin n’est pas la même en anglais « anesthetize », qu’en français « anesthésier » : a-nees-thee-taiz

Hierarchy = hiérarchie

Contrairement au mot français, le mot anglais contient bien 4 syllabes à prononcer distinctement : hai-er-aar-kee. On note bien que le « chy » de la fin se prononce « kee ».

Mischievous = malicieux, malveillant

Une fois que vous vous êtes démêlés les pinceaux entre le « s », le « ch », et le « s » de fin, il faut vous rappeler que l’accentuation se fait sur la première syllabe.

Schedule = planning, emploi du temps

Le plus difficile avec ce mot, c’est de savoir qu’il se prononce différemment au Royaume-Uni et aux États-Unis ! Les Américains auront tendance à être plus dur sur la première syllabe, en prononçant « skej-ool », tandis que les Britanniques le disent « shed-yool ».

Jewelry (US) / Jewellery (UK) = bijoux

Et si on bannissait ce mot de son vocabulaire, pour le remplacer par des termes plus précis comme « necklace » (collier), ou « ring » (bague) ? En plus de s’écrire différemment en anglais et en américain, il faut se rappeler de ne pas prononcer la partie « el » à la française. En effet, il faut dire « joo-uhl-ree » !

Worcestershire = sauce anglaise à base de vinaigre, sauce soja et épices.

Voilà l’un des mots les plus difficiles à prononcer, même pour les natifs. Les non-anglophones auront tendance à vouloir prononcer chaque syllabe séparément, alors que les Anglais n’utilisent que 3 syllabes et prononcent à peine le « re » de la fin : « wuust-uh-shuh ».

Pour améliorer sa prononciation, il est important d’écouter des anglophones parler. Regardez des films en version originale, essayez de rencontrer des Anglais, ou prenez des cours de conversation en anglais avec un professeur ! Il pourra vous corriger en direct sur votre prononciation…