Surmonter sa peur de parler dans une autre langue
Unsplash

À quoi sert d’apprendre l’anglais si face à des anglophones, vous perdez vos mots, n’osez pas ouvrir la bouche et finissez par simplement écouter la conversation des autres ? Il est parfois difficile de passer de la théorie à la pratique, surtout quand on a peur de parler en anglais. De nombreux élèves ont du mal à se lancer à l’oral, de peur de faire des fautes ou d’avoir un mauvais accent. Pourtant, il est essentiel de se lancer dans des conversations en anglais pour s’améliorer.

Si vous n’osez pas vous exprimer en public, ou si vous n’arrivez pas à parler en anglais, sachez qu’il est encore possible de surmonter ces appréhensions. Par exemple, pourquoi ne pas prendre des cours de conversation en ligne, avec un professeur privé ? C’est la meilleure façon de ne plus avoir peur de parler anglais.

Comment surmonter sa peur de parler en anglais ?

Pour oser parler en anglais et vous lancer dans de longues conversations, voici 3 conseils que nous développons dans l’article :

  • Parlez de ce que vous aimez
  • Acceptez qu’on vous corrige
  • Restez spontané

Se concentrer sur ses forces

Quand on apprend une nouvelle langue, on est souvent intimidé(e) à l’idée de se lancer dans une conversation sans forcément avoir le vocabulaire adapté. Ou même sans maîtriser toutes les conjugaisons. Mais c’est justement en parlant avec d’autres élèves, avec votre professeur ou des anglophones que vous améliorerez vos structures de phrases, votre vocabulaire et votre prononciation.

Pour dépasser cette peur de parler en anglais, concentrez-vous sur ce que vous maîtrisez. Vous venez d’apprendre du vocabulaire sur le thème de la nourriture ? Tenez-vous en à parler de vos dernières sorties au restaurant ou de vos recettes préférées. Vous venez de voir un film en anglais ? Parlez-en avec votre interlocuteur. Une fois que vous serez plus en confiance, il sera plus facile de sortir de votre zone de confort.

Peur de parler en anglais
Unsplash

Ne pas avoir peur des corrections

De nombreux élèves n’osent pas prendre la parole de peur d’être corrigé. Il n’y a pas plus déprimant qu’un professeur ou un anglophone qui vous stoppe toutes les deux minutes pour corriger votre prononciation et votre syntaxe. Et pourtant, c’est comme ça qu’on progresse ! Comment pourrait-on s’améliorer si personne ne pointait du doigt nos erreurs ?

Acceptez le fait que la personne qui vous corrige n’a que de bonnes intentions, et qu’elle souhaite vous aider dans votre apprentissage. Et si de fréquentes corrections vous bloquent dans le fil de vos pensées, demandez à votre interlocuteur d’attendre la fin de votre phrase avant de pointer la plus grosse erreur et de la corriger. Chaque chose en son temps… Mais vous verrez que les cours de conversation avec un professeur permettent de progresser beaucoup plus vite !

Faire le grand saut

Si vous passez trop de temps à vous demander de quoi vous allez parler, si vous avez le bon vocabulaire ou s’il faut utiliser le passé composé ou le plus-que-parfait, vous risquez d’être bloqué dans votre élan. Le plus simple, c’est encore de parler sans réfléchir, en restant spontané ! C’est comme lorsqu’on plonge dans une mer un peu fraiche : mieux vaut y aller d’un coup.

Enfin, si vous souhaitez appliquer tous ces conseils pour vaincre votre timidité, proposez à un proche ou à un ami de confiance de vous entraîner avec lui. Bientôt, vous n’aurez plus peur de parler en anglais ! Vous serez même le ou la plus bavard(e) en soirée…