Expression anglaise eggcorn

On vous a déjà fait remarquer que vous aviez mal prononcé un mot en anglais ? Ou une expression ? Pas de panique, certains anglophones se trompent aussi en utilisant certaines expressions. C’est ce qu’on appelle un eggcorn. Découvrez 10 eggcorns plus courants qu’on ne le pense.

Vous apprenez l’anglais ? En plus d’apprendre de longues listes de vocabulaire, de conjugaison et de prépositions, vous allez certainement devoir apprendre de nombreuses expressions ! La plupart du temps, les expressions anglaises n’ont pas grand chose à voir avec les expressions françaises… Par exemple, “faire d’une pierre deux coups” se dit “killing two birds with one stone” en anglais ! Ce qu’on pourrait traduire par “tuer deux oiseaux avec une seule pierre”.

Pour les apprendre, mieux vaut donc éviter de faire une traduction mot pour mot. Le plus simple, c’est de les apprendre par cœur… et pas seulement à l’oral ! Car même à l’écrit, certains anglophones font des fautes, tout simplement parce qu’ils ont mal entendu l’expression de départ. C’est ce qu’on appelle un eggcorn.

Qu’est-ce qu’un eggcorn ?

Un eggcorn, c’est un mot (ou une phrase) qu’une personne prend à tort pour un autre mot (ou une autre phrase) qui lui ressemble. Même le mot eggcorn n’existe pas vraiment : il vient du mot “acorn” (gland), que certaines personnes comprendraient de travers. Au lieu d’entendre “acorn”, elles entendent “eggcorn” (egg + corn, ou oeuf maïs). Etrange, non ? Et pourtant, c’est un phénomène qui survient plus souvent qu’on ne le pense ! Selon un sondage réalisé par Scrivens Opticians & Hearing Care auprès de 2 000 Britanniques, 35 % d’entre eux disent des eggcorns sans même s’en rendre compte !

Peut-être que vous utilisez un eggcorn sans le savoir. Pour savoir exactement ce qu’est un eggcorn, voici une liste de 10 expressions anglaises que l’on dit (parfois) mal. Attention, dans cette liste, on commence par donner l’eggcorn, avant de donner la véritable expression.

10 expressions anglaises à surveiller

Happened all over sudden = happened all of a sudden

Pour dire que quelque chose arrive de manière soudaine, on dit que ça arrive “all of a sudden”, Mais forcément, “all of a” ressemble fortement à “all over”, alors il est fréquent de se tromper.

For all intensive purposes = for all intents and purposes

Si vous devez écrire des courriels professionnels en anglais, il est possible que vous ayez à apprendre des expressions toutes faites. Par exemple, “for all intents and purposes” signifie “à toutes fins utiles”. Rien à voir avec des “fins intensives”, n’est-ce pas ?

On the spurt of the moment = on the spur of the moment

La bonne expression (on the spur of the moment) veut dire qu’on fait quelque chose “sur l’impulsion du moment” ou sur un coup de tête. Rien à voir, donc, avec “spurt”, qui signifie “accélération”. A moins que vous décidiez d’accélérer sur un coup de tête, et dans ce cas on peut combiner les deux.

Duck tape = duct tape

Ducktape eggcorn
Pexels

Cette erreur est plus fréquente qu’on ne le pense ! Même certains francophones utilisent ce mot pour parler de ruban adhésif TRÈS solide. Sauf que si vous le prononcez mal, cela se transforme en adhésif canard. Bizarre.

Take it for granite : take it for granted

Avec cette expression, on pourrait croire qu’on essaie de dire que quelque chose est gravé dans la roche (ou le granit)… Mais la bonne expression utilise le mot “granted” et signifie qu’on prend quelque chose pour acquis.

I knew it from the gecko : I knew it from the get go

Avez-vous déjà vu un gecko ? C’est un reptile qui vit une quinzaine d’années dans les climats chauds. Rien à voir, donc, avec l’expression “Je le savais depuis le début”.

Curve your enthusiasm : Curb your enthusiasm

Erreur classique ! On confond “curve” (courber) avec “curb” (freiner, réduire). Pour vous rappeler de la bonne orthographe, regardez les 11 saisons de la série télévisée Curb Your Enthusiasm.

Escape goat : scapegoat

Escape goat eggcorn
Pexels

On comprend d’où vient le confusion… “Scapegoat” se traduit par “bouc émissaire”. Et il est vrai qu’un bouc émissaire, c’est quelqu’un qu’on choisit pour qu’il subisse les conséquences pendant qu’on s’enfuit (to escape).

Butt naked : buck naked

Savez-vous comment on dit “être à poil” ou “être complètement nu” en anglais ? To be buck naked. Et pourtant, de plus en plus d’anglophones utilisent l’expression “butt naked” (cul nu), ce qui semble plus logique, bien qu’un peu plus osé. D’ailleurs, cette expression est devenue tellement courante que le Merriam Webster a inclus “butt naked” dans son dictionnaire, en synonyme de “buck naked”. Une nouvelle preuve que les langues évoluent sans cesse.

Biting my time : biding my time

L’expression “biding my time” pourrait se traduire par “prendre son mal en patience”, et si aujourd’hui, le verbe “to bid” signifie “faire une enchère », à l’époque, le terme “to bide” voulait dire “attendre” ou “endurer”. On suppose que c’est la ressemblance dans la prononciation de “biting” et “biding” qui en a fait un eggcorn des plus classiques.

Connaissez-vous d’autres eggcorn, ces expressions qu’on orthographie mal mais qui sont entrées dans le langage courant ? Parfois, on n’entend pas tous la même chose, comme lors du phénomène « Yanny ou Laurel »… Selon vous, faut-il continuer à laisser la langue évoluer ou essayer d’utiliser l’orthographe d’origine ?