Entendez-vous Yanny ou Laurel
Powtoon

Si vous avez traîné sur Internet et les réseaux sociaux ces dernières semaines, vous avez sans doute vu passer cette étrange question: Yanny ou Laurel ? Cette illusion auditive est devenue un véritable phénomène, au même titre que le « meme » de la robe bleue ou dorée. Mais comment expliquer qu’on n’entende pas tous la même chose ? Est-ce que cela peut expliquer notre difficulté à avoir une bonne prononciation lorsqu’on apprend une nouvelle langue ?

1Yanny ou Laurel : des explications scientifiques

À l’origine, cette illusion auditive vient de la prononciation du mot anglais « laurel » sur le site vocabulary.com. Quand une lycéenne américaine a voulu chercher le mot face à sa classe, elle s’est rendu compte qu’elle entendait « yanny » !

Pourquoi entend-on deux choses différentes ? Il y a plusieurs explications très scientifiques à cette hallucination auditive… Tout d’abord, le son qui circule sur les réseaux sociaux est un ré-enregistrement de l’enregistrement d’origine, obtenu à travers les haut-parleurs de l’ordinateur. Forcément, cela surcharge le signal avec des bruits parasites dans les hautes fréquences. Plusieurs utilisateurs Twitter ont d’ailleurs montré qu’en élevant ou en baissant la hauteur du son (ou « pitch »), on entend plus « laurel », ou « yanny ».

Mais il y aurait également une explication liée à la phonétique. « Le Y/L initial n’est pas vélarisé, c’est-à-dire que la langue du locuteur ne touche pas le palais, or c’est le cas chez la plupart des Anglo-américains », a expliqué Chelsea Sanker, phonéticienne à l’université Brown aux États-Unis, au site The Atlantic. « La consonne du milieu n’est pas un N, mais on peut en entendre un car la voyelle qui la précède est particulièrement nasale. »

2Comment apprendre la bonne prononciation en anglais ?

Forcément, suite à cette illusion auditive, on peut se demander si on a appris la bonne prononciation de certains termes anglais. La façon dont on entend un mot dépend de la fréquence dans laquelle on l’entend, mais aussi de notre âge, car l’audition diminue naturellement dans les aigus lorsqu’on vieillit.

Heureusement, il n’y a pas une prononciation unique en anglais américain ou en anglais britannique. Chaque région des pays anglophones a son propre accent et ses propres intonations. Pour apprendre à bien prononcer une nouvelle langue, il est donc essentiel de multiplier les sources d’apprentissage. Lors d’une vidéo vous avez entendu la prononciation du mot « schedule », mais cela ne ressemble pas à la façon dont ce mot est prononcé dans un autre film ? Vérifiez la phonétique du mot, écoutez plusieurs prononciations et choisissez ce qui est le plus facile à reproduire pour vous !

S’il y a bien une chose que le meme « Yanny ou Laurel » nous apprend, c’est que chacun entend ce qu’il souhaite entendre…

Précédent