Work meeting entre collègues de travail

Comme une envie d’aller travailler à l’étranger ? Avant de chercher un nouvel emploi dans un pays anglophone comme les États-Unis, le Royaume-Uni ou l’Australie, renseignez-vous sur les différences que l’on trouve dans le milieu professionnel. Quel est le pays le plus travailleur ? Le plus attentif au bien-être de ses employés ? Combien de semaines de congés aurez-vous ?

Travailler aux USA

Travailler à l'étranger
Pexels

Dress Code : Dans les banques, les cabinets d’avocats et les entreprises plus formelles, le code vestimentaire reste assez classique. Costumes, chemises et couleurs neutres sont privilégiés. Cependant, dans les entreprises plus créatives ou les start-ups se voulant modernes, on se dirige de plus en plus vers un style plus détendu, bien qu’élégant. Le style est aussi plus décontracté sur la côte ouest, où il fait généralement plus chaud.

Communication : Aux États-Unis, les réunions tournent souvent à la séance de remue-méninges. Chacun y va de sa réflexion ou de son idée. Pour des étrangers qui décident de travailler à l’étranger, ces réunions paraissent privilégier la parlotte à l’action et donc aux résultats. Mais cela montre une réelle envie de montrer de quoi ils sont capables : aux US, la réussite est mise en avant et célébrée.

L’équilibre entre travail et vie personnelle : Ce n’est pas une légende, les Américains travaillent plus pour gagner plus. Même si ça les oblige à faire de longues journées au travail et à manger à leur bureau. Ils n’ont pas énormément de vacances et n’ont pas tous le droit à des congés payés ou à des congés maladie. Cependant, si vous travaillez dur, vos efforts seront remarqués et récompensés.

La romance au travail : Vous avez peut-être déjà vu des séries télévisées ou des films dans lesquels deux amoureux doivent se cacher au travail, car les relations entre collègues sont strictement interdites. Parfois, il faut signer un contrat confirmant leur relation auprès des RH. Ceci dit, un tiers des entreprises américaines interdisent la romance au travail !

Travailler au Royaume-Uni

Travailler au Royaume-Uni
Pexels

Dress Code : Le code vestimentaire ne change pas tellement de celui des États-Unis, surtout dans le département de la finance ou de la justice. Les vêtements de créateurs et les accessoires de luxe sont appréciés et peuvent montrer la réussite professionnelle. Ceci dit, les Britanniques sont connus pour être plus libérés dans leur manière de s’habiller. Si votre entreprise accepte un code vestimentaire plus décontracté, vous pouvez faire preuve d’imagination.

Communication : Inutile de vouloir s’imposer lors d’une réunion, au contraire des Américains, les Britanniques sont plus réservés. Ils ont aussi tendance à utiliser des euphémismes et à vouloir arrondir les angles en cas de conflit. Si votre patron vous dit que vous pourriez « peut-être revoir une présentation », ce n’est pas vraiment une suggestion, plutôt une manière polie de vous donner un ordre.

L’équilibre entre travail et vie personnelle : Les Anglais se laissent plus vivre que les Américains ! Certains arriveront au bureau tôt afin d’être partis pour 16h ou 17h pour aller se détendre au pub local ou pour rentrer voir leur famille. Une bonne raison d’aller travailler à l’étranger ! Ils ont aussi plus de vacances dans l’année et des congés maladie.

La romance au travail : Certaines entreprises demandent à leurs employés de faire part de leur relation à leur patron ou à leur responsable. Mais la plupart du temps, si votre relation entre collègues ne dérange pas votre travail, vous n’aurez aucun problème.

Pour obtenir des informations plus précises sur le droit du travail au Royaume-Uni, n’hésitez pas à consulter le site du gouvernement.

Travailler en Australie

Travailler à l'étranger en Australie
Pexels

Dress Code : Malgré un code vestimentaire plutôt conservateur, les Australiens savent s’adapter à leur pays (et à leur météo). Il n’est pas rare de les voir marcher jusqu’au travail en tongs, puis de se changer une fois au travail.

Communication : En Australie, mieux vaut être ponctuel à une réunion et faire attention à ne pas l’étirer plus longtemps que nécessaire. Ceci dit, faire un peu la conversation et échanger des banalités (avant d’embrayer sur le vif du sujet) est apprécié.

L’équilibre entre travail et vie personnelle : Il est mal vu d’arriver au bureau en retard et de s’en aller à la minute où sa journée de travail se termine. Généralement, les Australiens font de grosses semaines de travail. Ils ont tout de même quatre semaines de vacances pour se reposer.

La romance au travail : Les Australiens sont plus décontractés sur la question. Ils font confiance à leurs employés pour que ça n’empiète pas sur leur travail.

Alors, est-ce que vous avez toujours envie de travailler à l’étranger ? Quel pays aurait votre préférence ? Si vous devez passer des entretiens d’embauche en anglais, entraînez-vous grâce aux cours en ligne Global Lingua. Il existe même des cours d’anglais des affaires.