Les enfants deviennent plus facilement bilingues

Apprendre une nouvelle langue est un vrai challenge, que l’on commence pendant l’enfance ou à la fin de la trentaine. Cependant, plusieurs études ont montré qu’il était plus simple de devenir bilingue ou polyglotte pendant l’enfance. Dernièrement, des chercheurs ont même étudié les habitudes linguistiques de 670 000 personnes pour déterminer jusqu’à quel âge on pouvait espérer devenir bilingue. En tant qu’adulte, est-ce trop tard pour devenir bilingue en anglais ?

Définir son niveau par un test en ligne

Pour déterminer à quel moment de notre vie on est le plus apte à apprendre une langue étrangère, des chercheurs de l’Institut de Technologie du Massachussetts (MIT) ont décidé d’utiliser un questionnaire en ligne, visant les gens parlant anglais.

Dans ce test, devenu rapidement populaire, les chercheurs demandaient à quel âge l’utilisateur avait commencé à apprendre l’anglais et s’il avait habité longtemps dans un pays anglophone. Il fallait ensuite choisir des dessins correspondant à des phrases en anglais, remplir des phrases à trous, et choisir quelles phrases semblaient correctes grammaticalement.

Le but ? Déterminer si les utilisateurs qui ont appris l’anglais dès leur plus jeune âge ont une meilleure maîtrise de la langue et s’ils sont devenus bilingues.

Le moment optimal pour apprendre une langue étrangère

Les Français nuls en anglais
Shutterstock

Après plus de 670 000 réponses données en majorité par des utilisateurs entre 20 et 30 ans, les chercheurs ont réalisé que pour être totalement bilingue, il fallait apprendre une langue étrangère avant l’âge de 10 ans. C’est lors de l’enfance qu’on assimilerait au mieux les règles de grammaire d’une seconde langue. C’est le moment d’offrir des cours de langues à vos enfants !

Toujours selon les résultats de ce test, on conserve de bonnes méthodes d’apprentissage jusqu’à l’âge de 17 ou 18 ans, avant de développer plus de difficultés à l’âge adulte. Selon les chercheurs, il serait presque impossible de devenir réellement bilingue si l’on commence l’apprentissage d’une langue sur le tard.

Plusieurs facteurs pourraient expliquer ce changement survenant après la puberté. Le professeur Josh Tenenbaum, l’un des coauteurs de l’étude, estime : « Il est possible qu’il y ait un changement biologique. Il est aussi possible que ce soit quelque chose de social ou culturel. (Après 18 ans), vous quittez votre maison, vous travaillez peut-être à plein temps ou vous devenez un étudiant universitaire spécialisé. Tout cela pourrait avoir un impact sur votre taux d’apprentissage pour n’importe quelle langue. »

Téléchargez notre guide gratuit sur Global Lingua

Les bénéfices de l’apprentissage d’une langue

Effectivement, il serait dommage de se décourager à cause de cette étude. Il y a plein de raisons qui expliquent que les enfants apprennent plus facilement une langue qu’un adulte. À commencer par le fait qu’un enfant a du temps établi spécialement pour son apprentissage, tandis que l’adulte doit trouver le temps au milieu de son planning chargé !

De plus, d’autres études ont prouvé les bénéfices d’un tel apprentissage sur le cerveau, notamment pour lutter contre la maladie d’Alzheimer et la démence. Lors de l’apprentissage d’une langue étrangère, deux zones du cerveau sont particulièrement activées : l’aire de Wernicke et l’aire de Broca. À force, la matière grise devient plus dense et vous connectez plus facilement vos réseaux cérébraux. C’est ce qui permet d’améliorer la mémoire… Alors n’hésitez plus à apprendre une langue à l’âge adultes. Et mesdames, il semblerait que vous soyez plus douées pour apprendre des langues étrangères.